Mesures d’aide

L’école Georges-Vanier accueille une clientèle extrêmement diversifiée, dont les besoins varient beaucoup d’un individu à l’autre.

Pour permettre à chacun de cheminer à son rythme avec l’encadrement nécessaire à sa réussite, l’école a mis sur pied une série de mesures qui aideront les élèves en difficulté à trouver leur place et à connaître le succès.

Encadrer les nouveaux

Au premier cycle du programme régulier, les élèves sont regroupés en foyer fixe et bénéficient d’une structure d’accompagnement pédagogique. De plus, les enseignants offrent des mesures d’appui autant durant les cours qu’en dehors de l’horaire régulier aux élèves qui éprouvent des difficultés ponctuelles ou qui maîtrisent moins bien certains acquis en français ou en mathématique.

Les centres d’aide

Sous la supervision d’enseignants, un élève du programme Impact (programme enrichi) est jumelé à deux élèves du 1er cycle. Les rencontres ont lieu deux fois par semaine et durent une heure; y sont abordées les matières de base.

L’aide aux devoirs

Les élèves peuvent faire leurs devoirs dans une même salle, de 15 h à 16 h sous la supervision d’un enseignant.

Le projet Parrainage

Des élèves de 4e et de 5e secondaire sont jumelés aux nouveaux élèves de 1re secondaire. Ces maillages, qui durent trois mois, visent à faciliter l’intégration de chacun dans leur nouveau milieu scolaire.

Les classes spéciales pour élèves oralistes

Trois classes accueillent de 5 à 8 élèves oralistes. Ceux-ci suivent le programme régulier, mais à leur rythme, tout en apprenant à lire sur les lèvres.

L’intégration des élèves à motricité réduite

Les élèves à motricité réduite reçoivent le soutien d’orthopédagogues, qui facilitent leur intégration dans les classes régulières.

Le programme en adaptation scolaire

Pour les élèves éprouvant des difficultés d’apprentissage ou d’adaptation, l’école propose :

  • Des regroupements et une structure pédagogique favorisant les apprentissages et la persévérance scolaire
  • Un ajout de périodes à la grille horaire dans certaines matières spécifiques
  • Des services pédagogiques diversifiés, adaptés et accessibles à tous
  • Un nombre réduit d’élèves par classe.

Les classes pour élèves dysphasiques

Ces classes se composent d’élèves qui présentent une difficulté ou une déficience langagière. Une intervention efficace exige un ratio maître-élèves peu élevé et l’emploi d’une pédagogie adaptée aux besoins particuliers de chacun de ces élèves.

Les classes transitoires

À l’élève qui n’a pu développer suffisamment et significativement ses compétences dans plusieurs matières, l’école offre de cheminer encore un an de plus au premier cycle. À la suite d’une évaluation de ses acquis, l’élève sera alors admis à poursuivre son profil scolaire.

La classe de formation professionnelle

Les élèves âgés de 15 ans, qui ont passé trois années au premier cycle, peuvent bénéficier de certains cours de 3e secondaire. Ce projet leur permet d’intégrer une exploration professionnelle parallèle à leur grille horaire.